dimanche 30 novembre 2014

Une faim de loup - Bronco


En arrivant rue des Petites écuries, dans le 10e arrondissement, nous ne savions pas trop à quoi nous attendre: nous nous dirigions tout droit vers une adresse se voulant tout à la fois rôtisserie ET branchée. Deux concepts a priori antinomiques. Et pourtant...

Par un vendredi soir d'automne, nous nous sommes donc présentés assez tôt et sans réservation chez Bronco: le restaurant est quasiment vide, si ce n'est une grande tablée et un couple. La décoration est soignée et me tape immédiatement dans l'oeil: boiseries, plafond brut et lumière tamisée (pour ne pas dire que la pièce est purement et simplement plongée dans la pénombre). Premier bon point. La particularité du lieu? Les viandes sont cuites dans un four à charbon de bois.

En attendant notre amie J, nous commençons à explorer la carte, très courte: 4 entrées, 6 plats (dont un poisson), 4 desserts, plus quelques propositions apéritives, vers lesquelles nous nous orientons pour commencer.

A son arrivée, nous commandons des cocktails (pas renversant en ce qui me concerne) et pour picorer, des olives noires de Kalamata et de la cecina de leon (du boeuf séché et fumé comme un jambon, précise la carte), tous deux délicieux. Pendant que nous papotons, la salle se remplit peu à peu et se révèle très bruyante...

Nous poursuivons avec un steak au poivre (pour moi), une saucisse de porc au couteau (G) et une bavette black angus (J), le tout accompagné de délicieuses frites maison. Tout est excellent, mais avec un bémol en ce qui concerne le steak au poivre: nous sommes dans une rôtisserie mais la viande, bien que délicieuse, n'a pas le bon goût de fumé attendue, contrairement à la saucisse et à la bavette.

Au moment du dessert, les deux carnivores qui m'accompagnent décident de passer leur tour et de se partager un steak au poivre... Plus classique, je tente le gâteau au chocolat pistache et sa glace à la vanille "inoubliable" selon la carte. Verdict: un bon gâteau façon pâtisserie maison. 

Et une certitude: la prochaine fois, c'est sûr, je tente la côte de boeuf!


39 rue des Petites écuries 75010 Paris

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire